ein-etr-610-f228hrt-als-767800 TBD

GESTE Engineering AMO Metro Brussels

GESTE modernise deux lignes du métro de Bruxelles

Le Groupement SYSTRA-GESTE-TRACTEBEL a remporté un contrat pour la mission d'Assistance à Maîtrise d'Ouvrage (AMO) pour le Programme de Modernisation du Métro de Bruxelles (PMM) qui permettra à terme l'automatisation de deux lignes du métro de Bruxelles.

Avec ce nouveau contrat, GESTE poursuit sa collaboration avec l’autorité des transports bruxellois, initiée en 2012 avec l’étude de conception du projet.

« GESTE, en Société Momentanée avec SYSTRA et TRACTEBEL, a pour mission l’Assistance à Maîtrise d’Ouvrage du Programme de modernisation du métro de Bruxelles sur la phase de déploiement des automatismes. Avec ce contrat, la Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles (STIB) renouvelle sa confiance en GESTE, qui l’a assistée depuis 2012 en réalisant l’étude de conception initiale du projet.

Nous sommes fiers de participer à ce grand projet, qui va permettre une amélioration de la mobilité des habitants de la capitale belge grâce à une augmentation de la capacité de son métro et à l’acquisition de nouvelles rames. »

Michele Mossi, CEO GESTE Engineering

D’une durée de six ans, la mission de GESTE et de ses partenaires s’étend de la conception détaillée à la mise en service. La supervision et les essais de la signalisation et du nouveau matériel roulant, dont les fournisseurs ont déjà été choisis, seront des éléments clés. En outre, GESTE travaille à la création d’un nouveau dépôt, situé à la station Erasme, terminus Ouest de la ligne 5, avec pour objectif que l’infrastructure soit prête dès mi-2018, à la réception des nouvelles rames.

Deux lignes stratégiques modernisées pour augmenter la capacité du métro

Le choix fait par la STIB est celui d’une conduite des trains assistée par ordinateur avec système CBTC. L’objectif est d’augmenter la fréquence de passage et la capacité des lignes du métro de Bruxelles tout en les modernisant et en améliorant leur niveau de sécurité pour les voyageurs. Avec ce vaste programme, Bruxelles souhaite renforcer l’attractivité de ses transports en commun pour réduire la pollution induite par la circulation automobile, particulièrement difficile dans le centre-ville.

Les lignes de métro 1 et 5, les premières du réseau de 6 lignes à avoir été mises en service dans les années 1970, sont stratégiques : elles parcourent la capitale d’ouest en est, reliant le centre historique de Bruxelles au quartier européen, et sont les plus fréquentées.

Une modernisation optimale sans coupure de service

Pour Dominique Joubert, responsable de l'unité d'affaires "Urban" de GESTE Engineering et expert sur le projet de la STIB, « la contrainte majeure de ce projet est de ne pas entraver la circulation des trains au quotidien. Les étapes de migration de l’ancien système de signalisation vers le nouveau ont été étudiées avec minutie. Les phases de tests avant installation sur le site seront renforcées et les travaux auront lieu de nuit. Enfin, les interfaces du programme de modernisation avec les nombreux autres projets de la STIB sont mises sous contrôle pour éviter les risques d’incompatibilité à la mise en service. »