ein-etr-610-f228hrt-als-767800 TBD

Pour une mobilité sûre: contrôler la marche des trains

Les compagnies ferroviaires ont jusqu'à fin décembre 2014 pour fournir l'analyse de risques de leur réseau.

Les compagnies ferroviaires suisses qui ne migrent pas vers l'ETCS ont encore quelques jours pour évaluer les risques liés à la marche des trains et se conformer à la norme ZBMS-standard.

Cette année, GESTE est intervenue auprès de plusieurs d'entre elles.

Le premier Juillet 2013, l'OFT a adressé un courrier aux sociétés de transport ferroviaire suisses indiquant que les compagnies qui ne migrent pas vers l'ETCS doivent se conformer à la norme ZBMS-standard. Ce courrier stipule que les gestionnaires d'infrastructure doivent systématiquement analyser et évaluer les risques sur tous les tronçons et devront faire connaître, au plus tard le 15 décembre 2014, les évaluations des risques et le concept d'utilisation qui en résultent.

Pour répondre aux attentes de l'OFT, l'Union des transports publics (UTP) a élaboré un concept d'engagement – soit un modèle sommaire de rapport de présentation des résultats d'une analyse de risque de déraillement et de collision – et un modèle Excel pour déterminer la vitesse de collision au point de danger et évaluer l'ampleur du dommage.

Plusieurs compagnies ont ainsi mandaté GESTE pour auditer leur réseau et les aider à répondre aux exigences de l'OFT : la compagnie neuchâteloise TransN, les Chemins de fer du Jura ou encore NStCM (ligne Nyon-Saint-Cergue).